Annexe A PRÉSENTATION ABRÉGÉE DE CONTRIBUTIONS

  • Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en dispositifs médicaux intelligents
  • Directeur du Regroupement stratégique en microsystèmes du Québec (ReSMiQ)
  • Fondateur et directeur du laboratoire de neurotechnologies Polystim

1.   J’ai obtenu mon doctorat (Ph.D.) en génie électrique, option microélectronique biomédicale, en 1990;

2.   J’ai obtenu de nombreux prix et bourses et j’ai amplement démontré mon leadership académique en génie biomédical, en particulier dans le domaine des dispositifs implantables. La liste des bourses et des prix nationaux et internationaux qui m’ont été octroyés est fournie dans la section D de ce curriculum vitae plus loin;

3.   J’ai démontré mes compétences en matière d’administration académique, non seulement à Polytechnique Montréal, mais également en dirigeant, pendant 20 années, le regroupement stratégique en microsystèmes du Québec regroupant des chercheurs issus de 11 établissements universitaires. Pour plus de détails à cet égard, veuillez vous référer à la sectionE ci-dessous.

4.   J’ai un dossier étoffé tant en matière d’enseignement, que de développement de didacticiels et de supervision de personnel à la fois au premier cycle et aux cycles supérieurs. J’ai dirigé ou codirigé les travaux de doctorat d’une cinquantaine d’étudiants. À ce jour, quarante-sept (46) ont terminé leur thèse et plus de la moitié d’entre eux détiennent un poste académique dans diverses universités à travers le monde. Quinze autres étudiants obtiendront leur diplôme dans les prochaines années. D’autre part, cent vingt étudiants ont complété leur maîtrise sous ma supervision et plus de deux cents étudiants de premier cycle ont réalisé leur projet de fin d’études sous ma direction au sein de mon laboratoire Polystim. Pour plus d’information à ce sujet, veuillez consulter la section F ci-dessous;

5.   Au fil des ans, j’ai réussi à chercher du financement s’élevant à plusieurs dizaines de millions de dollars en équipement et infrastructure de recherche et presque autant en subventions d’exploitation auprès des gouvernements fédéral et provincial. Il est à noter que nombre de mes projets incluent également un soutien financier provenant de l’industrie. Pour plus d’information concernant le soutien financier reçu, veuillez vous référer à la section G ci-dessous;

6.   J’ai également tissé des liens et travaillé en étroite collaboration avec l’industrie internationale des dispositifs médicaux et j’ai interagi avec succès à de multiples reprises avec différents organismes professionnels. J’ai contribué au développement et au transfert de technologies pour plusieurs compagnies, dont Cochlear (Australie) et Medtronic (É.-U.). Mes découvertes ont été confiées à une compagnie canadienne, Victhom bionique humaine. Pour plus d’information sur ses brevets, veuillez vous référer à la section H ci-dessous. J’ai reçu un soutien financier et exécuté des contrats de recherche et développement avec plusieurs entreprises locales incluant Victhom, TéléMédic, Scanview et Kyvox. Pour plus de détails sur mes activités de transfert de technologie et de commercialisation et mes activités de recherche et développement d’intérêt pour l’industrie, veuillez SVP consulter la section G ci-dessous;

7.   J’ai contribué à un très grand nombre de publications en génie biomédical, en particulier dans le domaine des dispositifs médicaux intelligents. La liste de mes contributions à titre d’auteur principal ou de coauteur avec mes étudiants comprend plus de mille (1000) articles scientifiques publiés dans des livres, journaux scientifiques à fort impact et des actes de conférences d’envergure internationale (pour plus de détails sur mes collaborations, veuillez SVP vous référer à la section H ci-dessous);

Sommaire des réalisations

Depuis environ trois décennies à Polytechnique Montréal, j’ai effectué plusieurs contributions exceptionnelles en incorporant la microélectronique au génie biomédical dans le but de développer des dispositifs médicaux intelligents dédiés à l’amélioration de la qualité de la vie humaine. Mes travaux de recherches s’orientent vers le design et la construction de microsystèmes sans fil implantables pour récupérer une capacité sensorielle ou des fonctions d’organes perdues du corps humain, au moyen du monitorage et de stimulations électrique ou optique à courant faible. Les applications médicales de ces microsystèmes révolutionnaires m’ont valu une visibilité et une reconnaissance mondiales, accompagnées de nombreuses distinctions et récompenses. En particulier, j’ai été élu Membre honoraire de l’Académie canadienne du génie, la distinction la plus prestigieuse pour les chercheurs en génie au Canada.

J’ai également reçu le titre de Fellow de l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE), la distinction la plus prestigieuse à l’échelle internationale pour les ingénieurs œuvrant dans les domaines de la microélectronique et du biomédical. J’ai par ailleurs reçu la médaille du mérite décernée par le président du Liban pour mes réalisations exceptionnelles, ainsi que deux prix de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), à savoir le prix J.-Armand-Bombardier en reconnaissance d’une innovation technologique ayant été mise en marché avec succès ou présentant un potentiel prometteur ainsi que le prix Jacques-Rousseau pour mes travaux de recherche multidisciplinaires.

Mes travaux dans le domaine de la stimulation électrique dans la région primaire visuelle du cortex cérébrala été choisi comme l’une des 10 meilleures inventions de l’an 2000 par la revue Québec Science. Ce projet a été reconnu à travers le Canada et dans le monde autant dans la littérature technique que dans la presse populaire et les médias électroniques. Ce projet a fait l’objet de nombreux reportages par les médias, dont les principales chaînes de télévision canadiennes et internationales. Ce projet a été identifié comme une percée technologique majeure par plusieurs experts et organismes de recherche à travers le monde. Mes travaux portant sur la conception d’un dispositif de contrôle de la vessie permettant de recouvrer deux fonctions essentielles (rétention urinaire et miction) chez les patients ayant subi une lésion de la moelle épinière se sont pour leur part mérités le prix Barbara-Turnbull, l’un des prix les plus prestigieux pour la recherche biomédicale au Canada. Ce projet est l’une des contributions les plus significatives dans ma carrière de chercheur. Plusieurs versions de ces dispositifs implantables ont été proposées, assemblées, encapsulées et évaluées in vivo.

De plus, des licences portant sur trois de mes autres projets de recherche ont été accordées à des entreprises locales pour procéder à des tests avec des sujets humains en vue de leur introduction subséquente sur le marché. Mes travaux de recherche ont donc des retombées de grande portée sur les troubles neurologiques ainsi que les blessures de la moelle épinière et du système nerveux.

Plus récemment, j’ai proposé un dispositif implantable dédié à la détection de foyers épileptiques avant qu’ils émergent et la stimulation électrique de la région détectée pour empêcher une crise résultante. Ces travaux sont référés par la grande majorité de travaux sur ce sujet. Plus récemment, mon équipe se concentre à la mise en œuvre des interfaces cerveau-microsystèmes pour découvrir les secrets du cerveau au niveau des neuro- transmetteurs pour identifier les raisons de la dégénérescence neuronale.

Nous mettons en œuvre des biocapteurs basés sur des structures laboratoire sur puces se servant de techniques avancées telles que les électrophorèses et magnétophorèses servant à manipuler et caractériser les cellules neuronales. Divers prix et distinctions ont été reçus pour ces contributions. Nos travaux ont atteint des implications d’envergure dans le domaine du désordre neurologique du système nerveux central. Plusieurs de ces dispositifs ont été évalués in vivo en collaboration avec des chirurgiens de diverses spécialisations.

Mes résultats de recherche ont été abondamment cités dans la littérature scientifique. Mes percées technologiques s’appuient sur l’élaboration de circuits intégrés dédiés innovateurs pour une vaste gamme de composants microélectroniques. La plupart des dispositifs médicaux que j’ai conçus ont grandement influencé les architectures de systèmes de neurostimulation récentes développées ailleurs dans le monde. En effet, plusieurs entreprises et équipes de recherche ont adopté certains de ses systèmes et techniques pour leurs propres recherches.

J’ai par ailleurs été le premier à i) concevoir, fabriquer, et encapsuler des microstimulateurs sélectifs et implantables, ii) proposer des techniques de mesure à distance intégrées dans une puce, iii) réussir la transmission bidirectionnelle simultanée de données à haute vitesse avec des dispositifs implantables alimentés à distance, et iv) à proposer des techniques de mesure d’électroneurogrammes intégrées sur une puce pour évaluer le volume de la vessie. Dans tous ces dispositifs, une attention particulière a été accordée à l’optimisation de la consommation d’énergie et à la minimisation de la surface occupée sans toutefois compromettre la fiabilité et la flexibilité.

J’ai également fait une contribution innovatrice à la modélisation de l’effet de l’énergie propagée pendant le lien électromagnétique et ses effets sur les tissus. Dans la plupart de mes applications médicales, j’ai joué un rôle crucial en procédant avec succès à des tests sur animaux in vivo et en validant les techniques de stimulation et de mesure utilisées.

Autre preuve de l’ampleur et du caractère novateur de mes réalisations, J’avais reçu une Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en dispositifs médicaux intelligents (2001-2015). J’ai dirigé également le centre de recherche multiuniversitaire, soit le Regroupement stratégique en microsystèmes du Québec (ReSMiQ) pendant 20 ans. Je suis également fondateur de plusieurs comités scientifiques et congrès internationaux comme le chapitre de l’Est du Canada de la « IEEE–Solid State Circuits Society » et du congrès international « IEEE NEW Circuits and Systems » (NEWCAS). Je suis également le cofondateur de l’«InternationalFunctionalElectrical Stimulation Society » (IFESS) et du congrès IEEE sur les circuits et systèmes biomédicaux (BioCAS). Je suis aussi le fondateur du Laboratoire de neurotechnologiesPolystim de l’École Polytechnique de Montréal.



© Mohamad Sawan 2011 / Last Update 14-11-2011